Il n’est pas interdit de ne rien faire pendant le confinement

Depuis le début du confinement, nous sommes assaillis d’articles, de reportages, de vidéos « Comment ne pas se laisser aller pendant le confinement ? », « Top 10 des astuces anti-déprime », « Comment garder la forme ? », « Top 5 des activités pour rester actif ». C’est comme si d’un coup tout le monde ressentait le besoin de faire plein de trucs pendant sa journée, pour à tout prix ne pas laisser de place à l’ennui. Les gens ont besoin de dépenser leur énergie, de se sentir productifs. Il me semble donc important de rappeler qu’avoir envie d’être productif pendant le confinement, c’est bien, mais que ce n’est pas une obligation.

Le confinement, c’est même le meilleur moment pour être improductif et inutile et ne pas culpabiliser de l’être. C’est une période rare, où on ne vit pas à 100 à l’heure, où on n’a aucun événement de prévu , où on a le temps. Le temps pour ne rien faire. Rappelle toi ces longues heures de cours où, affalé.e sur ta table, tu rêvais d’aller t’avachir dans ton canapé. C’est le moment de réaliser tes rêves.
Prenons le temps de perdre notre temps. Nous avons enfin toutes les raisons du monde de rester devant nos écrans alors qu’« il fait beau dehors ». Regarder 20 épisodes de séries par jour est, par exemple, totalement autorisé. Le fait de devoir garder un mode de vie sain et actif n’est pas une obligation. Se coucher à 3h du matin, se réveiller à 15h, puis faire une sieste à 17h est autorisé. Prendre 5kg est autorisé. Nous ne sommes pas obligés d’apprendre une nouvelle langue, d’apprendre à jouer de la guitare, d’apprendre à cuisiner comme dans Topchef, de faire le TopBodyChallenge ni de courir un marathon sur son balcon. Encore moins de faire des masques au charbon pour la peau et de boire des smoothies verts.
Parfois, à en entendre certains, j’ai l’impression que la sortie du confinement va marquer le début d’une nouvelle vie pour eux. Un peu comme la rentrée des classes. Alors le confinement c’est l’occasion pour eux de glow up, de faire du sport, d’apprendre à se coiffer, à se maquiller, de travailler son style vestimentaire pour impressionner ses camarades. Ne vous laissez surtout pas avoir par ces manipulateurs. Dans les faits, la prochaine fois que vous mettrez les pieds à l’école, votre seule envie sera de vous pinter la gueule au Q avec vos potes qui vous connaissent déjà dans tous vos états, pas besoin d’être au maximum de votre fraîcheur à ce moment-là.
Alors, arrêtons avec les phrases comme « le confinement c’est l’occasion de devenir une meilleure personne », non le confinement ce n’est déjà pas très marrant, alors ce n’est pas la peine de de se rajouter de la difficulté. Arrêtons de céder à la pression de « ne pas se laisser aller » pendant le confinement. S’il y a bien un moment dans la vie où on peut se laisser aller, c’est maintenant. Alors n’hésite pas à ne rien faire, mais reste chez toi dans tous les cas.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.