Intox by Streams : L’ESCP Europe n’est pas la plus vieille école de commerce au monde !

C’est un véritable choc sismique qui secoue l’ESCP ce mardi 1er Octobre 2019. Après des mois d’enquête un groupe de journalistes indépendants vient de publier un long communiqué sur Mediapart expliquant de manière détaillée que l’ESCP Europe n’est en rien la plus vieille école de commerce du monde. Preuves à l’appui, le collectif dévoile comment l’école parisienne a usé de pots-de-vin et autres avantages matériels pour garder sous silence la vérité pendant plus d’un siècle.

Les origines de l’affaire remontent au début du 20ème siècle quand, face à la montée de la concurrence, l’ESCP Europe a commencé à brandir en étendard son ancienneté, déclarant alors avec emphase et de manière récurrente être la « world’s first business school ». La supercherie se portait bien jusqu’au jour où la véritable doyenne des écoles de commerce vint frapper à la porte pour réclamer son titre légitime. A la surprise générale la plus vieille école de commerce du monde n’est autre que la Escuela de Negocios de Santiago de Chile de America del Mondo, école de commerce datant de l’Empire Inca et ayant donc plus de cinq cents ans. En effet, la civilisation Inca était particulièrement avancée en matière de commerce et bien avant l’arrivée des premiers conquistadors des écoles de commerce à la triple accréditation furent créées pour enseigner aux jeunes incas le troc, la gestion des ressources lamas et évidemment le M&A, déjà très en vogue à l’époque.

Comprenant que son ancienneté fait désormais partie de son image de marque, l’ESCP ne peut se résigner à l’idée d’être doublée par une école inconnue jusqu’ici. Une connivence peu scrupuleuse se met alors en place : en échange d’une importante somme d’argent versée annuellement, l’ESCP continuerait de se proclamer fièrement première école de commerce du monde. L’entente tient la route jusqu’à ce que l’école chilienne ait la bonne idée de réclamer régulièrement une somme toujours plus élevée, nous sommes alors au début des années 2000. Malheureusement pour les étudiants cet accord secret se répercute sur les frais de scolarité qui n’en finissent plus d’augmenter, alertant des auditeurs qui sont à leur tour « remerciés » pour leur service à coups de pots-de-vin et places VIP offertes pour le gala annuel.

Contactée par nos soins, l’administration de l’ESCP a refusé de répondre à nos questions mais nous a fait savoir que l’école comptait bien porter l’affaire devant les tribunaux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.