[INTOX BY STREAMS] 780 étudiants « trollés » par le professeur de psychologie G. Arnaud

Assurément, le mercredi 29 novembre 2017 restera gravé dans l’histoire européenne de l’ESCP de l’Europe. En effet, par-delà la brillante remontée de l’OM dans le classement général, ce qui ne devait être qu’une simple farce a tourné au vinaigre.

Quelques jours plus tôt, G. Arnaud avait fait suivre un mail aux étudiants, lequel leur indiquait que se tiendrait le 29 novembre un exercice d’évacuation. Des individus vêtus de rouge tenteraient de les intercepter, simulant une attaque terroriste. A défaut d’avoir croisé les hommes rouges, nous avons pu intercepter Gilles, alors qu’il s’apprêtait à s’éclipser de son bureau en 2407.

« Bonjour Gilles, Merci de nous recevoir.
– Bonjour Aly, c’est toujours un plaisir.
– Nous avons appris que vous étiez à l’origine de cette expérience sociale, que pouvez-vous nous en dire ?
– Et bien pour être honnête je suis agréablement surpris. Je voulais pimenter un peu ma leçon sur la théorie de l’engagement et illustrer mes propos. Je ne m’attendais pas à des tels résultats. Pour vous dire, Leboisier m’a raconté qu’il avait vu un étudiant brésilien perdre tout contrôle après avoir été sifflé. Il hurlait « J’ai pas touché » dans l’oreille de Charpon. Ça nous a bien fait rire.
– J’ai entendu dire qu’une équipe de MBA a été montée pour organiser des représailles, cela ne vous fait pas peur ?
– Oui, je dois l’avouer, je crains le pire. J’ai reçu des menaces sur mon compte Twitter, certains exigeant le remboursement des 60.000€ de leur cotisation pour le programme « 6 months on the Paris campus ». Je vous enverrai des captures d’écran. Ces gens-là ne sont pas comme vous et moi, ils ont les dents affûtées, croyez-moi !

Gilles nous a gracieusement fait parvenir des captures d’écran desdites menaces. En voici les plus acerbes.

– Ah oui, ça fait peur ! En tout cas, merci beaucoup professeur.
– C’est normal, mais j’ai pris beaucoup de risques. Si tu veux que je refasse expérience sociale, mets 70 000 poces bleus.
– C’est promis Gilles !
– Vraiment ! Parce-que j’ai pris des risques ! Mets poces bleus !
– …
– Oui parce-que j’ai peur qu’ils viennent me chercher, au moins 50 000. »

Nous remercions le professeur pour cet échange et vous invitons par ailleurs à apposer un pouce bleu sur son compte Twitter.

Cet événement, si « drolatique » fût-il, nous renvoie à un phénomène de société bien plus ancré qu’il n’en n’a l’air : le recours quasi-fanatique aux escape game prend une ampleur sans précédent en région parisienne. Et si G. Arnaud y a succombé, attendons-nous à une prochaine vidéo de Squeezie.

Laisser un commentaire