Intox by Streams : on a voulu nous faire taire

Mercredi 22 mai 2019. 11h39

 

Comme tous les jours, des milliers de visiteurs se connectent sur streamsescp.com, nouveau leader incontesté de l’information en discontinue.

Pourtant, leur quête d’informations utiles et pertinentes est brisée en plein vol par trois mots, inscrits en lettres de sang (bleu certes, mais du sang quand même) : « site web indisponible ». Le mal est fait : nous sommes suspendus.

Les nombreux détracteurs du lanceur d’alerte que nous sommes auront tôt fait d’avancer l’hypothèse fallacieuse d’un retard de paiement envers notre hébergeur. Quelle indignité, Monsieur Pujadas… Sachez-le une fois pour toute : Streams always pays its debts.

 

En effet, la vérité est toute autre, et nous nous devons de la rétablir, notre honneur est en jeu. Comme tout bon média d’opinion qui se respecte, Streams a trop parlé, et a été puni: petit retour en arrière.

 

Il y a quelques semaines sortait un article tentant de discuter quelques idées reçues sur la pratique de la chasse. Nous avons emprunté ce chemin sinueux et semé d’embûches qu’est celui de la polémique, et mal nous en a pris. Ce papier n’a semble-t-il pas plu à l’association « L’Amicale des mangeurs de quinoa de Seine-et-Marne », lobby anti-chasse notoire, dont les membres, hackers expérimentés, ont vite fait de nous réduire au silence.

A jamais ? C’était mal nous connaître. A la manière de maître à penser, j’ai nommé Hubert Bonisseur de la Bath, nous sommes un rempart contre la barbarie, et ne céderons jamais à la censure. Nous sommes de retour pour vous jouer un mauvais tour, et on vous prévient les p’tits potes, ça va dépoter.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.