SIGEM 2017 : Arsenal maintient sa quatrième place

Peu de surprises dans ce nouveau classement SIGEM 2017. Tout en haut, les Parisiennes restent parisiennes. En-dessous, la bataille est rude. Parmi les classiques du classement SIGEM, on retrouve bien évidemment l’éternel 4ème, Arsenal. L’occasion pour Streams ESCP Europe de rencontrer l’entraineur dans sa résidence secondaire.

Streams : Arsène bonjour, et merci pour votre invitation dans ce lieu magnifique (villa quali sur la Côte d’Azur. NDLR.). Que pensez-vous de cette nouvelle 4ème place obtenue cette année au classement SIGEM ?

AW : Bonjour à vous et merci à toute l’équipe Streams ESCP Europe d’avoir répondu positivement. Ca change du campus londonien d’ESCP Europe, qui est, pour tout vous dire, un peu une résidence secondaire pour moi également.

Tout d’abord, je tiens à dire que tout le staff d’Arsenal se montre très content et fier de cette belle 4ème place, qui montre notre stabilité et notre sérieux année après année dans ce classement. Tout le monde sait pourtant à quel point le niveau est relevé chaque année : la mention Très Bien au bac n’est même plus gage de réussite pour les candidats.

Streams : Comment voyez-vous l’avenir ?

AW : Sereinement. Arsenal se sent prêt à réitérer l’exploit une énième fois. Avec l’arrivée de Lacazette, tout est possible pour nous cette année. Malgré les demandes appuyées de notre staff, monsieur Turpin ne pourra néanmoins pas officier en Premier League. Nous prendrons tout cela en compte pour nous accrocher à notre 4ème place, désormais historique.

Streams : Merci Arsène, on te dit donc à l’année prochaine pour une 4ème place au classement SIGEM 2018.

AW : Merci à vous pour votre professionnalisme, à l’année prochaine, je vous le souhaite.

Arsenal part donc à la conquête d’une nouvelle 4ème place. Pour cela, ils pourront compter, notamment, sur un excellent Olivier Giroud (titulaire en Equipe de France. NDLR.), mais aussi sur de nouvelles coupes budgétaires dues – entre autres – au plus bas salaire de manager de Premier League. Arsène Wenger, 67 ans, a en effet atteint le statut de sénior encore en activité. Un petit complément de retraite lui est donc accordé par le club, et il le mérite.