Le récap’ Streams #2

Semaine du 13/01 au 19/01

L’info économique : Puisqu’il maintient ne pas avoir démissionné, l’ex-patron de Renault-Nissan-Mitsubishi Carlos Ghosn a saisi les prud’Hommes pour réclamer ses droits à la retraite. Deux cabinets d’avocat se sont déjà retirés de l’affaire, le troisième ne s’est pas encore prononcé.

L’info nationale : La sixième journée de manifestation contre la réforme des retraites s’est déroulée le 16 janvier et a rassemblé 200 000 personnes en moyenne. Quant aux transports, le trafic à la SNCF revient progressivement à la normale.

L’info internationale : Les forces armées iraniennes ont finalement reconnu leur responsabilité dans les tirs de missiles ayant détruit le Boeing 737, disant qu’il s’agissait d’une erreur. Des manifestations d’ampleur se sont produites dans la foulée. Les Etats-Unis ont par ailleurs reconnu que la riposte iranienne du 8 janvier avait blessé 8 de leurs soldats.

L’info culture : Le festival du film de comédie de l’Alpe d’Huez a mis en lumière 3 films qui sortiront au cinéma dans quelques semaines : “Divorce Club” de Michaël Youn, “Mine de rien” de Mathias Mlekuz et “Tout nous sourit” de Mélissa Drigeard. 

L’info politique : D’après l’Ifop, Anne Hidalgo est en tête des intentions de vote pour les municipales (25%) devant Rachida Dati (19%), Benjamin Griveaux (15%) et Cédric Villani (13%). 

L’info environnementale : Echec de la « justice climatique » aux Etats-Unis. L’arrêt de la cour d’appel fédérale de San Francisco juge que le pouvoir judiciaire fédéral n’est pas en mesure d’obliger la branche exécutive à lutter contre le réchauffement climatique. La possibilité d’interjeter appel à la Cour Suprême pour l’affaire « Juliana contre les Etats-Unis » reste incertaine et peu probable. 

L’info juridique : Franck Riester, ministre de la culture, annonce que selon le projet de loi sur l’audiovisuel, Netflix sera tenu de consacrer au moins 25% de leur chiffre d’affaires à la production de contenu local. Le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) augmente la taxe prélevée sur les plates-formes de vidéo à la demande : elle passe de 2 % à 5,15 % du chiffre d’affaires. 

 

 

 

Le récap’ Streams #16

Semaine du 25/11 au 02/12:

 

  • L’info économique : mercredi, les agriculteurs ont tenté de bloquer Paris avec un millier de tracteurs. L’objectif était de montrer leur colère face à la chute des prix et de réclamer une rémunération décente de la part des grandes enseignes.

 

  • L’info politique : 13 militaires français sont morts au Mali suite au crash de deux hélicoptères. Il s’agit de la plus lourde perte pour l’armée française depuis 1983.

 

  • L’info sportive : le français Julian Alaphilippe a été élu vélo d’or mondial 2019. Ce prix récompense les performances d’un sportif sur l’ensemble de la saison.

 

  • L’info scepienne : vous avez intégré ESCP Europe et sortirez diplômés d’ESCP business school et pourrez orner votre CV de son beau logo violet !

 

  • L’info internationale : trois personnes ont été blessées dans une attaque au couteau à La Haye, et deux personnes ont été tuées dans une attaque au couteau à Londres, laquelle a été revendiquée par l’EI.

 

  • L’info météo : l’épisode méditerranéen se poursuit depuis plus d’une semaine et a causé, ce week-end encore, de fortes inondations dans le sud-est.

 

 

 

Mais qu’est-ce que l’EAP ?

L’année 2019 marque le bicentenaire de l’ESCP et c’est l’occasion de faire un point sur ce que les étudiants de la plus ancienne école de commerce du monde connaissent sur ces 200 ans d’histoire. Personne – ou presque – n’ignore que notre chère école compte parmi ses fondateurs l’illustre Jean-Baptiste Say. Mais ceux qui savent, qu’il y a vingt ans, l’ESCP a fusionné avec une autre école parisienne sont déjà beaucoup moins nombreux ; et les étudiants qui seraient capables d’expliquer un peu ce que fut l’EAP sont bien rares. Il est temps de combler ces lacunes : voici une petite histoire de l’école européenne des affaires.

Lire la suiteMais qu’est-ce que l’EAP ?

Et s’il y avait un uniforme à ESCP Europe ?

 

A l’heure où tu as pu arborer à de multiples reprises ton pull d’asso si difficilement obtenu au cours de ton intro, tu as pu te poser la question du sens de ton appartenance à tel ou tel groupe associatif. Parce que oui, tu t’es vu jurer fidélité et il va maintenant falloir que tu tiennes ton engagement.

Lire la suiteEt s’il y avait un uniforme à ESCP Europe ?

Le récap Streams #13

Semaine du 28/10 au 03/11

Actu économique : le réforme de l’assurance chômage, effective depuis 1er novembre, instaure de nombreux changements qui se résument surtout à des conditions d’accès aux indemnités chômages plus sévères. En outre, les salariés travaillant depuis plus de 5 ans pourront bénéficier d’indemnités en cas de démission.

 

Actu politique internationale : la révolte populaire demandant la chute du régime confessionnel au Liban ne semble pas s’essouffler malgré la démission du premier ministre Saad Hariri.

 

Actu gouvernance internationale : La COP 25 ne sera pas organisée au Chili étant donné le climat politique instable. L’Espagne s’est proposée comme pays organisateur.

 

Actu marketing : la filiale polonaise de Mc Do a dû faire marche arrière concernant la campagne «Sunday Bloody Sunday» prévue pour Halloween. En effet, le «Bloody Sunday» fait référence au massacre de plusieurs manifestants par l’armée britannique en Irlande du Nord en 1972.
Actu people : Macron se livre dans Valeurs actuelles, le gouvernement vire-t-il (reste-t-il) à droite ?

 

Le récap Streams #12

Semaine du 14/10 au 20/10:

 

  • L’info économique : la France ainsi que d’autres pays européens ont annoncé vouloir mettre leur veto au projet de monnaie virtuelle de Facebook, « Libra ».

 

  • L’info transports : une grève surprise des cheminots paralyse le pays depuis vendredi. Plus précisément, les conducteurs de train exercent leur droit de retrait. Les revendications des grévistes ont trait à la sécurité à bord des trains. 

 

  • L’info parisienne : ce samedi 19 octobre, la ville de Paris a expérimenté pour la deuxième fois l’ouverture pendant toute la nuit de plusieurs lignes de métro quadrillant la capitale. 

 

  • L’info internationale : de violentes manifestations secouent actuellement la Catalogne. Les leaders indépendantistes demandent des « négociations » avec le gouvernement. 

 

  • L’info sportive : après un scénario tragique, le XV de France s’incline sur la plus petite des marges face au Pays de Galles (20-19) 

 

  • L’info insolite : le Qatar a décidé d’installer des climatiseurs dans les rues pour lutter contre les fortes chaleurs qui affectent le pays. Ces climatiseurs sont alimentés par de l’électricité provenant de combustibles fossiles…

 

Intox by Streams : aucun des 200 coureurs de l’ESCP n’a franchi la ligne d’arrivée des 20 km de Paris

Ce dimanche 13 octobre 2019 est à marquer au fer rouge pour l’école parisienne. Ce qui devait être un rassemblement sportif dans la joie et la bonne humeur s’est transformé en une véritable hécatombe. A l’occasion du bicentenaire de l’école, 200 étudiants avaient été invités à courir les 20 km de Paris aux couleurs de l’ESCP, événement idéal pour réaliser un beau coup de com’. Les volontaires se sont pressés aux portes et rapidement un escadron ESCP Europe s’est formé.

Jour de course : les coureurs sont répartis entre les différents sas de départ, allant d’objectif moins d’1h45 pour les plus téméraires, à objectif plus de 2h04 pour les plus touristes. Les départs par vagues ont lieu, les coureurs se lancent à l’assaut des 20 km avec le sourire. Mais rapidement les premiers déboires surviennent.

« Je m’étais inscrit juste comme ça pour le fun, témoigne anonymement un coureur en PMY, je ne me rendais pas compte à quel point 20 km c’est long. Je me suis accroché, j’ai tout donné, mais au quatrième kilomètre j’ai craqué et j’ai dû abandonner. » Et il n’est malheureusement pas le seul. Tout au long du parcours des corps inertes de scepiens complètement fourbus jonchaient le sol. « C’était une boucherie humaine, nous dit une source interne à l’administration de l’ESCP, on n’avait pas connu un tel désastre depuis cette fameuse soirée à tickets organisée par le BDE en mars 2004 où trois étudiants sont toujours portés disparus. »

Face à l’ampleur de la catastrophe et de l’humiliation une cellule de crise a été ouverte. Aux micros de Streams TV Frank Bournois a tenté de minimiser la débâcle en parlant de « quelques pépins physiques pour certains de nos coureurs » mais à l’heure actuelle aucun dossard de l’ESCP n’est recensé parmi les finishers.

Sauf retournement de situation bienheureux la meilleure performance a été accomplie par une étudiante en M1 qui est parvenue à courir 15 kilomètres avant d’abandonner. « Je ne me souviens même plus de la dernière fois que j’ai affrontée une telle épreuve, dit-elle encore sous le choc, j’avais lu un article sur facebook qui disait qu’une soirée en boîte de nuit était plus efficace qu’une séance de sport alors je pensais être prête. »

Des photos de scepiens évacués sur des brancards font le tour des réseaux sociaux et génèrent des tollés d’indignation un peu partout sur la toile.  La ministre des sports Roxana Maracineanu a tweeté son soutien total et inconditionnel aux coureurs et à leurs proches.

A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles, Justine Malbec, l’infirmière attitrée du campus de République, sera présente à l’école toute la semaine prochaine pour accueillir les étudiants traumatisés qui voudraient se confier.

En attendant nous ne pouvons que souhaiter un bon rétablissement à ces valeureux scepiens qui se souviendront de ce terrible jour toute leur vie.