Le Récap’ #4

Semaine du 27/01 au 02/02 :

 

L’info sportive : MAGISTRALE VICTOIRE de nos BLEUS (24-17) au ballon ovale contre l’équipe d’Angleterre pourtant favorite et vice-championne du monde. Après avoir découpé les rosbifs en première mi-temps (17-0), les bleus ont su contenir les assauts anglais en fin de match grâce à une solide défense. De bon augure pour la suite du tournoi des 6 nations !

 

L’info (désormais non-) européenne : presque 4 ans après le référendum et 47 ans après son entrée, le Royaume-Uni quitte l’Union Européenne. Le Brexit signifie que l’UE passe à 27 Etats membres. L’année 2020 sera une période de transition pendant laquelle les citoyens européens et britanniques continueront à bénéficier des mêmes droits. La prochaine étape pour le Royaume-Uni ? De longues négociations bilatérales avec l’Europe mais aussi avec ses partenaires internationaux. Première question épineuse à traiter : le découpage des zones de pêche aujourd’hui à l’avantage des “européens”.

 

L’info nationale : la France a annoncé par l’intermédiaire de Florence Parly le déploiement imminent de 600 nouveaux soldats dans le cadre de l’opération Barkhane (au total 5100). Le but est d’enrayer la progression des groupuscules djihadistes au Sahel et en particulier dans la région des 3 frontières (Niger, Mali, Burkina-Faso). Désireuse de partager le fardeau, la France – après avoir sollicité de façon insistante ses alliés européens – devrait pouvoir compter sur l’envoi de 60 soldats tchèques…

 

L’info épidémiologique : la peur du coronavirus provoque des comportements irrationnels avec une hausse du racisme anti-asiatique. Le président Enderlin appelle à ne pas céder à la psychose et à ne pas fuir devant les xanthodermes porteurs de masque. 

 

L’info économique : l’autorité bancaire européenne (ABE) entame un nouveau stress test pour prévoir les conséquences économiques d’un scénario pessimiste pour l’Union Européenne tenant compte du Brexit mais aussi des taux d’intérêts négatifs sur une période prolongée. Ce nouveau test des banques et de l’économie européenne est plus extrême que le dernier réalisé en 2018. Les résultats seront publiés en juillet. 

 

L’info francilienne : tu en as bien c … avec toutes ces grèves, le moment de la vengeance est venu : remboursement de l’abonnement Navigo du mois de décembre. Par ici mes 38 balles : https://mondedommagementnavigo.com/#!/ De quoi payer ta prochaine tournée. Vous avez jusqu’au 12 mars pour déposer votre demande.

 

L’info culture : La « reine du suspense » Mary Higgins Clark a passé l’arme à gauche ce vendredi 31 janvier. Celle qui a vendu plus de 100 millions de livres dans le monde entier s’est éteinte paisiblement et entourée des siens : on serait presque déçus d’avoir appris tout de suite que sa mort était naturelle, elle qui savait tenir en haleine ses lecteurs jusqu’à la dernière page…

 

L’info trumpienne : Donald Trump a proposé le 28 janvier un plan de paix au Proche-Orient visant à résoudre de manière durable le conflit israélo-palestinien. Ce plan reprend la solution de deux Etats souverains. Concédant unilatéralement la souveraineté d’Israël sur la totalité de la vallée du Jourdain ainsi que sur les colonies implantées en Cisjordanie, ce plan massivement applaudi par Benjamin Nétanyahou a suscité la colère de l’Autorité palestinienne qui a mis fin à ses relations sécuritaires avec Israël, et réuni en urgence la Ligue arabe. Cette dernière a rejeté la proposition américaine “injuste” envers le peuple palestinien.

 

 

Oui, être cheerleader et féministe est compatible

« Ah t’es pom-pom-girl toi ? C’est pas incompatible d’être féministe et pom-pom-girl ? » est sans doute la question qu’on m’a le plus posée depuis que j’ai intégré l’équipe de cheerleading de l’ESCP. Que ce soit une réelle question ou une critique déguisée, peu importe. Cette remarque en dit long sur un état d’esprit ambiant.

Tout d’abord, en disant cela, le cheerleading n’est pas considéré comme un vrai sport et perd de sa légitimité dans le regard de certains ou certaines. En utilisant le terme pom-pom-girl au lieu de celui de cheerleading, on réduit ce sport à l’accessoire utilisé et on exclut inévitablement les hommes qui pourraient eux aussi le pratiquer. D’ailleurs, à l’origine, le cheerleading était une discipline uniquement pratiquée dans les universités pour hommes aux États-Unis.  Jusqu’en 1923, les équipes étaient encore formées exclusivement d’hommes. Près d’un siècle plus tard, 90% des cheerleaders sont dorénavant des femmes. Cela pourrait sembler être un progrès. Mais avec le temps, l’image des cheerleaders s’est, elle, détériorée. Que ce soit au cinéma, dans les séries ou les clips, les cheerleaders sont réduites à leur physique, ce qui ne permet pas une réelle connaissance de ce sport, pourtant exigeant et complet. Une chorégraphie de cheerleading doit obligatoirement contenir des mouvements d’ensemble dansés, des portés (notamment un stunt, figure où le voltigeur est debout en équilibre sur les mains d’un ou plusieurs porteurs), des pyramides, mais également des acrobaties de gymnastique, telles que la roue, le grand écart ou la souplesse arrière. Cela nécessite donc de nombreux entraînements, un travail de fond et une bonne entente au sein de l’équipe. Mais beaucoup ignorent tout cela. Et comme souvent, l’ignorance mène au jugement hâtif.

De plus, tout le monde ne définit pas le féminisme de la même manière. Pour rappel -et dit de manière très simple- être féministe signifie désirer une égalité des droits et des traitements dans la société entre les hommes et les femmes. Le féminisme consiste donc à respecter les choix d’une femme et non lui interdire de faire telle ou telle chose. Mais qu’est-ce que cela veut dire concrètement, appliqué à notre situation ? Cela signifie simplement que je ne veux pas être jugée sur ma décision d’intégrer l’équipe de cheerleader. Je pense mériter le même respect que les « vrais » sportifs de cette école, et la jupe courte que je porte ne devrait en rien changer cela. Certes le corps de la femme est particulièrement érotisé dans ce sport (ou dans d’autres comme le pole dance par exemple). Mais c’est la société qui nous inflige cette image, non le sport en lui-même.

 

Donc oui, je suis capitaine des cheerleaders et cela me rend heureuse et fière.

Non, je ne suis pas une fille facile parce que je danse en jupette.

Oui, je suis féministe et moi seule décide de ce que je fais avec mon corps.

Non, je ne vais pas m’arrêter parce que quelques-uns pensent le contraire.

 

Julie Mayer

Le Récap’ Streams #3

Semaine du 20/01 au 26/01

L’info internationale : en Chine, un coronavirus a infecté au moins 1975 personnes et en a tué 56. 56 millions de personnes ont été mises en quarantaine et l’épidémie s’est déjà propagée en Thaïlande, au Japon, et même aux Etats-Unis. La période d’incubation du virus est estimée à 15 jours maximum. En France, trois cas du coronavirus sont sous surveillance médicale. Restons calme et rappelons nous que la grippe saisonnière fait plus d’un demi-million de morts par an. Le Président Enderlin appelle au calme.

 

L’info économique : Donald Trump a durci le ton sur le commerce avec l’Europe mercredi au lendemain d’un entretien à Davos avec Ursula von der Leyen. Il a menacé la présidente de la Commission européenne d’imposer des droits de douane de 25% sur les automobiles importées de l’UE en cas d’absence d’accord commercial entre les Etats-Unis et l’UE. 

 

L’info retraite : pour son projet de réforme des retraites, le gouvernement a présenté ce vendredi en Conseil des ministres un rapport de 1000 pages. L’objectif ultime de ce texte est de parvenir à l’équilibre du système financier des retraites. Selon Le Parisien, les plus modestes gagneront au change et la revalorisation des retraites sera meilleure qu’auparavant. Néanmoins, il faut noter que l’enveloppe totale destinée aux retraités va baisser permettant ainsi à la France de se rapprocher des standards européens en la matière : en moyenne, la part du PIB consacrée aux retraites est de 12,2% en Europe tandis qu’elle est actuellement de 14,2% aujourd’hui en France. 

 

L’info culturelle :  Michou nous a quittés. Surnommé le “prince bleu de Montmartre”, il s’est éteint ce dimanche à l’âge de 88 ans. Son cabaret éponyme situé rue des Martyrs aura vu défiler de nombreuses légendes, de Dalida à Edith Piaf en passant par Stromae et Adèle pour ce qui est de la nouvelle génération. Si son souhait formulé en 2017 est respecté, cela signifie que sa mort signe la fermeture de ce lieu mythique et de ses spectacles hauts en couleur. 

 

L’info nationale : les épreuves de contrôle continu du nouveau bac, qui ont commencé la semaine dernière, ont été perturbées dans 30 lycées. 500 enseignants ont été rappelés à l’ordre suite aux mobilisations contre la réforme du bac.

 

L’info british : le Parlement britannique a définitivement validé l’accord du Brexit. Le Royaume-Uni sortira de l’UE le 31 janvier. Une période de transition durera jusqu’à fin 2020 pour préparer la future relation économique que le Royaume-Uni et l’UE entretiendront. Déménagement forcé pour les 73 députés britanniques au parlement européen.

 
L’info géopo : le chaos progresse en Irak sur fond de manifestations anti-gouvernementales et en parallèle de manifestations exigeant le retrait des forces américaines. Le sentiment anti-américain a notamment été exacerbé par l’assassinat du général Soleimani. C’est dans ce contexte que trois roquettes se sont abattues sur l’ambassade américaine de Bagdad ce dimanche. Par ailleurs, trois humanitaires français en Irak de l’ONG SOS Chrétiens d’Orient sont portés disparus depuis lundi dernier.

 

Le récap’ Streams #2

Semaine du 13/01 au 19/01

L’info économique : Puisqu’il maintient ne pas avoir démissionné, l’ex-patron de Renault-Nissan-Mitsubishi Carlos Ghosn a saisi les prud’Hommes pour réclamer ses droits à la retraite. Deux cabinets d’avocat se sont déjà retirés de l’affaire, le troisième ne s’est pas encore prononcé.

L’info nationale : La sixième journée de manifestation contre la réforme des retraites s’est déroulée le 16 janvier et a rassemblé 200 000 personnes en moyenne. Quant aux transports, le trafic à la SNCF revient progressivement à la normale.

L’info internationale : Les forces armées iraniennes ont finalement reconnu leur responsabilité dans les tirs de missiles ayant détruit le Boeing 737, disant qu’il s’agissait d’une erreur. Des manifestations d’ampleur se sont produites dans la foulée. Les Etats-Unis ont par ailleurs reconnu que la riposte iranienne du 8 janvier avait blessé 8 de leurs soldats.

L’info culture : Le festival du film de comédie de l’Alpe d’Huez a mis en lumière 3 films qui sortiront au cinéma dans quelques semaines : “Divorce Club” de Michaël Youn, “Mine de rien” de Mathias Mlekuz et “Tout nous sourit” de Mélissa Drigeard. 

L’info politique : D’après l’Ifop, Anne Hidalgo est en tête des intentions de vote pour les municipales (25%) devant Rachida Dati (19%), Benjamin Griveaux (15%) et Cédric Villani (13%). 

L’info environnementale : Echec de la « justice climatique » aux Etats-Unis. L’arrêt de la cour d’appel fédérale de San Francisco juge que le pouvoir judiciaire fédéral n’est pas en mesure d’obliger la branche exécutive à lutter contre le réchauffement climatique. La possibilité d’interjeter appel à la Cour Suprême pour l’affaire « Juliana contre les Etats-Unis » reste incertaine et peu probable. 

L’info juridique : Franck Riester, ministre de la culture, annonce que selon le projet de loi sur l’audiovisuel, Netflix sera tenu de consacrer au moins 25% de leur chiffre d’affaires à la production de contenu local. Le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) augmente la taxe prélevée sur les plates-formes de vidéo à la demande : elle passe de 2 % à 5,15 % du chiffre d’affaires. 

 

 

 

Le récap’ Streams #16

Semaine du 25/11 au 02/12:

 

  • L’info économique : mercredi, les agriculteurs ont tenté de bloquer Paris avec un millier de tracteurs. L’objectif était de montrer leur colère face à la chute des prix et de réclamer une rémunération décente de la part des grandes enseignes.

 

  • L’info politique : 13 militaires français sont morts au Mali suite au crash de deux hélicoptères. Il s’agit de la plus lourde perte pour l’armée française depuis 1983.

 

  • L’info sportive : le français Julian Alaphilippe a été élu vélo d’or mondial 2019. Ce prix récompense les performances d’un sportif sur l’ensemble de la saison.

 

  • L’info scepienne : vous avez intégré ESCP Europe et sortirez diplômés d’ESCP business school et pourrez orner votre CV de son beau logo violet !

 

  • L’info internationale : trois personnes ont été blessées dans une attaque au couteau à La Haye, et deux personnes ont été tuées dans une attaque au couteau à Londres, laquelle a été revendiquée par l’EI.

 

  • L’info météo : l’épisode méditerranéen se poursuit depuis plus d’une semaine et a causé, ce week-end encore, de fortes inondations dans le sud-est.

 

 

 

Mais qu’est-ce que l’EAP ?

L’année 2019 marque le bicentenaire de l’ESCP et c’est l’occasion de faire un point sur ce que les étudiants de la plus ancienne école de commerce du monde connaissent sur ces 200 ans d’histoire. Personne – ou presque – n’ignore que notre chère école compte parmi ses fondateurs l’illustre Jean-Baptiste Say. Mais ceux qui savent, qu’il y a vingt ans, l’ESCP a fusionné avec une autre école parisienne sont déjà beaucoup moins nombreux ; et les étudiants qui seraient capables d’expliquer un peu ce que fut l’EAP sont bien rares. Il est temps de combler ces lacunes : voici une petite histoire de l’école européenne des affaires.

Lire la suiteMais qu’est-ce que l’EAP ?

Et s’il y avait un uniforme à ESCP Europe ?

 

A l’heure où tu as pu arborer à de multiples reprises ton pull d’asso si difficilement obtenu au cours de ton intro, tu as pu te poser la question du sens de ton appartenance à tel ou tel groupe associatif. Parce que oui, tu t’es vu jurer fidélité et il va maintenant falloir que tu tiennes ton engagement.

Lire la suiteEt s’il y avait un uniforme à ESCP Europe ?

Le récap Streams #13

Semaine du 28/10 au 03/11

Actu économique : le réforme de l’assurance chômage, effective depuis 1er novembre, instaure de nombreux changements qui se résument surtout à des conditions d’accès aux indemnités chômages plus sévères. En outre, les salariés travaillant depuis plus de 5 ans pourront bénéficier d’indemnités en cas de démission.

 

Actu politique internationale : la révolte populaire demandant la chute du régime confessionnel au Liban ne semble pas s’essouffler malgré la démission du premier ministre Saad Hariri.

 

Actu gouvernance internationale : La COP 25 ne sera pas organisée au Chili étant donné le climat politique instable. L’Espagne s’est proposée comme pays organisateur.

 

Actu marketing : la filiale polonaise de Mc Do a dû faire marche arrière concernant la campagne «Sunday Bloody Sunday» prévue pour Halloween. En effet, le «Bloody Sunday» fait référence au massacre de plusieurs manifestants par l’armée britannique en Irlande du Nord en 1972.
Actu people : Macron se livre dans Valeurs actuelles, le gouvernement vire-t-il (reste-t-il) à droite ?