Typologie d’une classe de PMY

Par Lucie Renard

Cela fait maintenant quatre petits mois que tu arpentes les couloirs de l’ESCP d’un pas de plus en plus assuré et tu connais désormais suffisamment de gens pour ne pas avoir besoin de prévoir tous les jours avec qui tu déjeuneras à la cantine. Tu as noué des relations dans tes assos, tes sports, mais aussi dans ta classe. Ta classe … ce groupe d’une vingtaine de prémas qui abrite en son sein des profils divers et variés, pour le meilleur et pour le pire.

Lire la suite

Du bon usage de l’outil Tinder en école de commerce

Bien souvent, une fois arrivé en école de commerce se pose la question de la séduction. Les deux voire trois années de classe préparatoire aux grandes écoles ont été l’occasion de placer l’intellect au premier plan, au détriment de la famille, de l’hygiène, voire de l’amour (on se permettra ici de rappeler le vieil adage « prépa maquée, prépa ratée »). Ainsi, une cohorte de jeunes gens en quête d’affection intègre, et pour une partie non négligeable, c’est l’occasion idoine de renouer avec les plaisirs de la chair.

Lire la suite

7 astuces pour différencier un bide à bière post-Quatter d’un début de grossesse

Par Pauline Fulcheri

ASTUCE 1

Si la plèbe consent à te laisser une place assise dans le métro à 8:30 –pourtant si péniblement acquise- après avoir aperçu ta panse proéminente, c’est que tu attends certainement un enfant. Et aussi que tu n’habites pas à Paris. Personne ne fait ça à Paris.

Lire la suite

Décryptage de la ligne 3

Par Julie Deshayes

Les lumières rouges clignotent au loin. Une fois, deux fois, tu sautes furtivement dans le wagon avant l’ultime troisième appel lumineux. Un petit bout de ton sac se coince dans les portes mais à force d’acharnement tu réussis à l’extirper, tant pis si le cuir est abîmé, tu ne peux pas te permettre d’attendre trois minutes de plus, c’est une question de vie ou de mort, la demi-absence au cours de stat de Lynn Farah est en jeu. Le souffle haletant, tu savoures ta victoire contre le temps et sur ton visage se dessine un air de satisfaction digne de James Bond venant de désamorcer une bombe deux secondes avant son explosion. Submergé par ta fierté et ton héroïsme, tu te tiens fièrement à la barre centrale pour aller accomplir ton devoir d’étudiant à la sacrosainte école de commerce ESCP Europe où l’avenir t’attend.

Lire la suite

En École, nous sommes tous des Harvey Weinstein 

Par L & A.
Illustration : Louise Hourcade.

Impossible de ne pas avoir été happé(e) par le tourbillon médiatique qui frappe la question du harcèlement féminin, avec en figure de proue de ce mouvement le personnage tristement connu de Harvey Weinstein. Les témoignages de femmes qui dénoncent des cas d’abus et les campagnes de mobilisation foisonnent sur tous les supports de communication. Que l’on adhère ou pas à cette ‘’chasse aux sorciers’’, le temps du silence est révolu et ce n’est pas trop tôt.

Lire la suite

Épistémologie de la gigue

Chaque année, depuis des décennies, la même histoire se répète pour les élèves de première année de ESCP Europe. Ils entendent le mot gigue sans cesse depuis leur arrivée. Vocable au sens d’abord obscur, ils s’en imprègnent peu à peu, au fil des apéros, au contact de leurs 2A. Mieux, certains la pratiquent sans même s’en rendre compte (parfois depuis leur plus tendre enfance), et ce n’est qu’au terme d’une longue et minutieuse introspection que les plus téméraires d’entre eux comprennent les tenants et les aboutissants d’un tel comportement. Alors, la gigue : véritable fléau de la vie associative ou symptôme d’une bonne volonté sociale des plus humaines ?

Lire la suite