Le Hammam d’Assilah

 

Je suis une touriste française au Maroc. Mes parents et leurs copains avaient froid à Paris, et le Maroc fait toujours l’unanimité (beaucoup de monde aime le Maroc : les frileux, les gourmands, les esthètes, les crazy shoppers, les fatigués). Comme Marrakech c’est « vraiment l’invasion », nous partons dans les environs d’Asilah. Petit bijou blanc sur la côte, pas loin de Tanger. Le 3ème jour, les mamans ont une idée qui vous surprendra peu: « et si on se faisait un hammam ? »

Une heure plus tard, une dizaine d’adultes et d’ados enthousiastes arrive devant l’entrée du hammam d’Asilah. Deux grandes portes pour deux hammams, hommes et femmes. C’est l’heure de la séparation. Nous entrons, impatients de s’abandonner à la vapeur et – qui sait – de se faire masser le dos sur les dalles chaudes.

La suite de mon récit se déroule dans le second hammam, celui des femmes.

Lire la suite

En École, nous sommes tous des Harvey Weinstein 

Par L & A.
Illustration : Louise Hourcade.

Impossible de ne pas avoir été happé(e) par le tourbillon médiatique qui frappe la question du harcèlement féminin, avec en figure de proue de ce mouvement le personnage tristement connu de Harvey Weinstein. Les témoignages de femmes qui dénoncent des cas d’abus et les campagnes de mobilisation foisonnent sur tous les supports de communication. Que l’on adhère ou pas à cette ‘’chasse aux sorciers’’, le temps du silence est révolu et ce n’est pas trop tôt.

Lire la suite

Génération Pogba vs. génération Drogba. Le billet d’humeur d’Ange

Avec la récente retraite internationale d’Arjen Robben, un chapitre dantesque de l’histoire du football se tourne. Maints autres évènements témoignent de la fin d’une ère : Steven Gerrard nommé coach de l’Academy de Liverpool, Titi Henry adoubé sélectionneur adjoint des Diables Rouges ou encore, certainement le plus symbolique, Zizou et ses nouveaux records d’entraîneur à la Casa Merengue. A quel football disons-nous adieu ? Pleurons ensemble une génération en voie de disparition qui n’a confiance qu’en Zizou dans les arrêts de jeu.

Lire la suite

Mahir Guven, de l’audit à l’auditoire

Un mois de mai qui semblait plus aoûtien que printanier. L’orée de la rue Saint-Lazare. Derrière un imposant portail bleu, au premier étage d’un immeuble du 18ème, un microcosme en ébullition constante. Une jeune entreprise de presse qui, en moins de 3 ans, a su se faire une place de choix dans le paysage médiatique. La formule du journal Le 1 ? Délivrer chaque semaine un regard unique et complet sur un seul sujet, loin du vernis de l’instantanéité. Eric Fottorino en guise de porte-étendard. Au cœur du réacteur de cet OPNI – Objet de Presse Non-Identifié – Mahir Guven, directeur exécutif du 1.

Lire la suite

La Villa Médicis, à la croisée des enjeux de politique culturelle

Par Anne-Charlotte Peltier

Depuis son acquisition par le Consulat, en 1804, la Villa Médicis accueille l’Académie de France à Rome.S’il s’agit d’un lieu de prestige, nombreux sont pourtant les débats que soulève son organisation. La récente nomination de la directrice Murielle Mayette a ravivé les critiques : luttes d’influence, intérêt réel de l’Institution, et surtout, coûts de financement… En 2007, le sénateur UMP Yoann Gallois avait d’ailleurs publié un rapport d’enquête sur le coût financier de la Villa, que nombreux jugent trop élevé.

Lire la suite

Tout savoir ou protéger la vie privée ?

Par Angélique Massiani

Entre les déboires de la vie amoureuse de François Hollande et les costumes d’une valeur de treize mille euros offerts à François Fillon, on ne sait plus vraiment où donner de la tête. Étions-nous censés être au courant de ces informations ?

Bien sûr, on peut évoquer le droit à l’information, surtout quand il touche la vie politique, mais on peut également demander le respect de la vie privée (ce qu’a fait Emmanuel Macron la semaine dernière, en portant plainte contre un journaliste un peu trop insistant). Ces deux libertés sont fondamentales dans une démocratie et a priori aucune ne prime sur l’autre. Cependant, certaines circonstances exigent que l’on élise une gagnante, notamment lors d’un procès engagé pour diffusion d’informations sans le consentement de la personne touchée. Comment établir un équilibre entre les deux ?

Lire la suite

Marche des fiertés 2017 : un anniversaire en demi-teinte

Par Pauline Deydier

Ce samedi 24 juin, l’Inter-LGBT* célébrait 40 ans de luttes, à l’occasion de l’édition 2017 de la Marche des fiertés, à Paris. Un anniversaire que les utilisateurs de Facebook n’ont pas pu oublier, puisque le réseau social proposait un like « arc-en-ciel » pour l’occasion. Si malgré tout vous êtes passé à côté de l’évènement, séance de rattrapages avec les reporters de Streams qui se sont rendus sur place.

Lire la suite

Impasses et paradoxes des politiques environnementales : L’exemple du nucléaire

Par Alexandre Glaser

La création en 1971 du « ministère chargé de la protection de la nature et de l’Environnement » marquait à bien des égards sinon la prise de conscience généralisée de la préoccupation environnementale à l’échelle du milieu politique dans son ensemble, du moins l’insertion dans le langage politique et dans le cadre institutionnel de la question écologique. Et depuis 1971, l’espace occupé par cette question n’a cessé de croître, en France et à l’international : l’UE s’est dotée d’une compétence explicite en matière de régulation environnementale par l’Acte Unique de 1986 [1] et le traité de Maastricht (1992) a consacré la politique environnementale européenne. Les différents candidats à l’élection présidentielle de cette année, tout en lui accordant il est vrai une place plus ou moins grande dans leur programme politique, ont tous reconnu l’importance essentielle de l’enjeu. Tout serait-il donc en bonne voie et la planète presque sauvée ? Vivrait-on enfin dans le monde rêvé par Thoreau et d’autres ? Les animaux sont-ils devenus nos amis pour la vie ? (#produitslaitiers)

Lire la suite

La peur du rat parisien

Par Angélique Massiani 

L’autre jour dans le métro, j’étais tranquillement assise. Un SDF s’est posté en face de moi, il demandait de l’argent. Jusque-là: situation normale. Tout à coup je le vois fouiller dans son sac et là je le vois sortir un rat et le poser sur son épaule tranquillement. Ça s’est mal passé.

Combien de fois n’avons-nous pas étranglé un cri en apercevant une de ces petites bêtes nous couper la route à deux heures du matin dans les sombres rues de Paris ? Le rat est un animal qui repousse, voire dégoûte. Mais pourquoi ? A l’ESCP, de charmantes petites souris traversent la cour à longueur de soirée. On les regarde avec amusement. Les rats prendraient leur place, on s’enfuirait vite fait bien fait. Pourquoi discriminer les rats aux dépens des souris ? Pourquoi le gouvernement s’est-il mis en tête d’organiser une dératisation massive ? A cause de cette longue queue rose impressionnante ? Ou bien s’agit-il d’une peur collective plus enfouie ?

Lire la suite