10 choses que vous ne savez (peut-être) pas sur ESCP Europe

Par Rémi Curly

1. L’école a été dirigée pendant 10 ans par une femme.

ESCP Europe est la première des « trois parisiennes » a avoir eu à sa tête une femme. En 1989, Véronique de Chantérac-Lamielle devient directrice de l’école, succédant à Jacques Perrin. Elle le restera jusqu’en 1999. Cette docteur en droit, diplômée du Centre européen d’études universitaires des communautés européennes a été enseignante à ESCP à partir de 1972, puis à HEC en 1977.

2. Un campus à Oxford

Avant, le campus britannique de la plus européenne des écoles de commerce était situé à Oxford. Il faut attendre 2005 et quelques 14 millions d’euros d’investissement de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris (CCIP) pour voir l’installation d’un campus en plein cœur de Londres.

3. Une fusion HEC-ESCP ?

« HEC Europe » ? Une école qui ne verra (certainement) jamais le jour. Toutefois, dans l’histoire d’ESCP Europe, il a plusieurs fois été question d’une éventuelle fusion. C’est notamment le cas en 1998. Les rumeurs s’intensifient alors, mais le président de la Chambre de commerce et d’industrie de l’époque, Michel Frank, écarte cette éventualité officiellement en expliquant que « cette solution aurait conduit à des conséquences plus réductrices que dynamisantes ». En 2005, rebelote : le bruit court et fait quelques émules… Bis repetita : la CCIP renonce à fusionner HEC et ESCP.

4. Vous avez dit IMEP ?

Fait méconnu, ESCP Europe aurait pu s’appeler « IMEP ». Nom qui aurait dû être celui de l’école aujourd’hui, fruit de la fusion entre EAP et ESCP en 1999, faute d’un rapprochement entre HEC et ESCP. Nom (heureusement ?) rejeté en 2000, au profit de ESCP-EAP.

5. Grève générale masculine à l’ESCP

Une grève des garçons de l’ESCP ? Oui, c’est possible. C’est en 1975 qu’ouvre la première promotion mixte de l’Ecole supérieure de commerce de Paris. Visiblement peu enclins à accueillir de nouvelles élèves, certains n’ont pas hésité à faire grève.

6. ESCP Europe, un passage obligé pour les mélomanes

La chanteuse d’origine camerounaise Irma, de son vrai nom Irma Pany, intègre ESCP Europe en 2008 après une classe préparatoire aux concours des écoles de commerce. Cette même année, elle sort de l’anonymat : grâce à Internet, elle est repérée par les fondateurs du label « My Major Company » qui lui permettent de sortir son premier album « Letter to the Lord », certifié disque de platine. Elle sort diplômée en 2012.

Paul-Victor Vettes, plus connu sous le pseudo de « PV Nova » (youtubeur) a quant à lui fait des concerts au Quatter (le bar lounge de l’école, NDLR) avec l’association musicale Polyphony et son groupe « The Mammy Novas » en 2007.

7. Rendez-vous au Procope.

Si vous étiez élève de la première école du commerce du monde en 1991, vous auriez pu participer à l’un des « déjeuners littéraires » organisés chaque mois par l’école au Procope, célèbre (et onéreux) café parisien, aux côtés d’écrivains, de leurs éditeurs et de journalistes.

8. Avant, les campagnes BDE c’était quelque chose !

« Ultra-violet », « Équateur », « Cocktail ». Ces noms ne vous évoquent rien ? C’est normal. Il s’agit de noms de listes BDE ESCP de la fin des années 1980. Et il n’y a pas à dire, à l’époque ils savaient y faire pour régaler la promo. Parades de lamas et de dromadaires dans la cour centrale, sketches et comédies musicales dans l’amphithéâtre de l’école, mascottes officielles… Et pléthore de « goodies » (de qualité, qui plus est) : séjours à la neige, dîner au Fouquet’s, nuit pour deux au Hilton, planches de surf… En 1987, le coût de l’opération est de 500 000 francs pour chaque liste, soit environ 124 604 euros* actuels… Une coquette somme pour séduire les électeurs potentiels.

9. Il y avait un journal avant Streams.

Incroyable, mais vrai ! Jadis, la passion pour l’écriture animait d’ores et déjà les étudiants d’ESCP Europe. À l’époque, le « Millésime » paraissait une fois par an, sur un thème choisi. Un canard de grande qualité avec des auteurs prestigieux, parmi lesquels Jacques Delors, Edgard Pisani ou encore Alain Finkielkraut. Comme l’explique Mathias Burghardt au journal Le Monde en 1988 : « Souvent, les journaux étudiants parlent de leur école. Nous faisons l’inverse. On veut montrer que les élèves d’une école de commerce savent faire autre chose ».  Trente ans plus tard, on n’aurait pas dit mieux.

10. L’ESCP, ça déménage.

 

L’École Spéciale de Commerce et d’Industrie fondée en 1819 (qui deviendra l’École supérieure de commerce de Paris) occupe jusqu’en 1838 l’hôtel de Sully. Il s’agit d’un hôtel particulier de style Louis XIII, situé dans le quartier du Marais, dans le 4e arrondissement de Paris, au 62 rue Saint-Antoine. Puis elle déménage au 102 rue Amelot, dans le 11e arrondissement. En 1898, elle s’installe dans les bâtiments de la fin du 19° siècle classés monument historique au 79 avenue de la République.


* compte tenu de l’érosion monétaire due à l’inflation, source Convertisseur INSEE.


Sources :

http://www.lexpress.fr/informations/veronique-de-chanterac_607566.html

https://www.lesechos.fr/20/03/2000/LesEchos/18115-181-ECH_veronique-de-chanterac-lamielle.htm

https://fr.wikipedia.org/wiki/ESCP_Europe

https://fr.wikipedia.org/wiki/Irma_(chanteuse)

http://polyph.escp.free.fr/groupe.php?gpe=2

https://myspace.com/themammynovas

http://www.lemonde.fr/archives/article/1998/12/12/la-chambre-de-commerce-de-paris-renonce-a-fusionner-hec-et-l-escp_3686552_1819218.html#d5Oppoe1thZzgT4x.99

https://www.challenges.fr/emploi/management/hec-escp-europe-il-y-a-de-la-fusion-dans-l-air_152948

http://www.lemonde.fr/international/article/2005/06/06/le-groupe-hec-a-la-recherche-d-un-developpement_658761_3210.html#terhspVwHg1kJxsT.99

http://www.ecoles-commerce.com/tag/fusion-hec-escp/

http://www.lemonde.fr/archives/article/1999/09/21/management-imep-institut-du-management-ouvrira-ses-portes-a-la-rentree-2000_3573428_1819218.html#PksvCqWek79jYcF4.99

http://www.lemonde.fr/archives/article/1988/11/24/sup-de-co-paris-on-regale-gratis_4120751_1819218.html#Wjo66hjk36GQlDod.99

http://www.lemonde.fr/archives/article/1987/12/03/ecoles-de-commerce-javas-electorales_4073023_1819218.html#O8olIWYEmuXwTuS7.99

http://www.lemonde.fr/archives/article/1988/07/07/les-mordus-du-journalisme_4092551_1819218.html#wq8dVCsgcmIqBEh3.99

http://www.lemonde.fr/archives/article/1991/02/06/echos_4010511_1819218.html#Wrbq6k6aY1GM8Ykb.99

http://www.escpeurope.eu/fr/escp-europe/histoire-de-escp-europe-business-school/

 

 

Laisser un commentaire