Le clown démasqué

Par Angélique Massiani 

« C’est de cette tragédie dont il s’agit : vivre à tout jamais comme une blague à deux pattes. Le rire du spectateur, symptôme de cette tragi comédie, est à la fois la nourriture du clown et son drame. » (Yann Frisch, magicien et clown)

Un soir, j’aperçois un vieil homme, un baroudeur qui arpente les rues berlinoises et déploie des bulles géantes dans l’air sous les yeux ébahis des passants. Il est tard, il fait nuit et plus personne pour l’admirer. Il vient me demander une clope puis commence à me parler. Léger souci, il ne parle qu’allemand. Ok je me mets en état de concentration maximale. Outre les nombreuses critiques contre les jeunes qui boivent trop, Facebook qui nous surveille et nous espionne comme la Stasi au temps de Berlin-Est, l’homme me confie qu’il a fait du théâtre mais du théâtre classique. Et puis là il évoque le clown, son visage se crispe et le venin s’écoule : « le clown ce n’est pas de l’art, c’est de la merde ». Dans ma tête défilent les dizaines de clowns qui ont coloré mes dimanches après-midi de petite fille. Je me remémore le spectacle auquel j’ai assisté la semaine précédente. Deux femmes : une trapéziste et une clown-acrobate, une force de la nature qui déclenchait le rire ou les larmes du public en un clin d’œil. Sa démarche, sa souplesse…non le clown, ce n’est pas de la merde.

Lire la suite

Tout savoir ou protéger la vie privée ?

Par Angélique Massiani

Entre les déboires de la vie amoureuse de François Hollande et les costumes d’une valeur de treize mille euros offerts à François Fillon, on ne sait plus vraiment où donner de la tête. Étions-nous censés être au courant de ces informations ?

Bien sûr, on peut évoquer le droit à l’information, surtout quand il touche la vie politique, mais on peut également demander le respect de la vie privée (ce qu’a fait Emmanuel Macron la semaine dernière, en portant plainte contre un journaliste un peu trop insistant). Ces deux libertés sont fondamentales dans une démocratie et a priori aucune ne prime sur l’autre. Cependant, certaines circonstances exigent que l’on élise une gagnante, notamment lors d’un procès engagé pour diffusion d’informations sans le consentement de la personne touchée. Comment établir un équilibre entre les deux ?

Lire la suite

La peur du rat parisien

Par Angélique Massiani 

L’autre jour dans le métro, j’étais tranquillement assise. Un SDF s’est posté en face de moi, il demandait de l’argent. Jusque-là: situation normale. Tout à coup je le vois fouiller dans son sac et là je le vois sortir un rat et le poser sur son épaule tranquillement. Ça s’est mal passé.

Combien de fois n’avons-nous pas étranglé un cri en apercevant une de ces petites bêtes nous couper la route à deux heures du matin dans les sombres rues de Paris ? Le rat est un animal qui repousse, voire dégoûte. Mais pourquoi ? A l’ESCP, de charmantes petites souris traversent la cour à longueur de soirée. On les regarde avec amusement. Les rats prendraient leur place, on s’enfuirait vite fait bien fait. Pourquoi discriminer les rats aux dépens des souris ? Pourquoi le gouvernement s’est-il mis en tête d’organiser une dératisation massive ? A cause de cette longue queue rose impressionnante ? Ou bien s’agit-il d’une peur collective plus enfouie ?

Lire la suite