[INTOX BY STREAMS] Médiapart dévoile la liste des 17 redoublants

Coup de tonnerre dans le monde médiatico-politique international. Dans la nuit du 17 au 18 septembre, Mediapart a dévoilé la liste des 17 redoublants ESCP Europe de PMY (Pre Master Year, NDLR).

Cela faisait en effet plusieurs semaines que le fameux média indépendant menaçait de dévoiler ladite liste. Au début, la menace est venue d’un message peu clair dans un anglais approximatif depuis le Dark Web. Plus tard, il a été localisé comme venant du Sud de l’Ukraine. Les prétendus pirates informatiques demandaient, dans un message plein de véhémence, la somme de 500.000 roupies mauriciennes ainsi que 500 t shirt admissibles « La chasse aux étoiles », de taille L, homme.

Devant l’immobilisme de l’administration, les hackers avaient alors pris les devants en kidnappant un bachelor (qui n’a toujours pas été retrouvé, NDLR) directement sur le campus de Paris, Montparnasse, dans une intervention très impressionnante et choquante pour les élèves.

« Tout s’est passé très vite, tout était millimétré. On aurait dit un groupe d’anciens Spetsnaz sur-entrainés ! » nous a discrètement glissé l’étudiant e16011* (anonymat oblige, NDLR), qui se rendait tranquillement à la salle de ping pong.

Affolée, l’administration n’a toutefois pas réagi à ce nouvel incident. Il a fallu attendre quelques jours pour voir une nouvelle tentative d’intimidation, cette fois avec l’attaque à la voiture bélier du campus de Paris, République. Heureusement, les terroristes s’y étaient cette fois-ci mal pris. Ayant mis Google Maps sur son Wiko, le conducteur a tout simplement suivi l’itinéraire. Mais la technologie française sur ces modèles de Wiko étant incomplète, le GPS a indiqué l’adresse du Franprix, Rue de Servan (« S-E ; S-E ; S-E-R-V-A-N » comme dirait Kaaris, NDLR). Plus de peur que de mal pour la caissière du super-marché qui a perdu l’usage de ses deux jambes.

Alertée de tout cela, l’administration est passée à l’acte par l’entremise d’un court communiqué dans lequel elle refusait une telle manière de faire. Elle demandait même un dédommagement de 2.500 € pour avoir osé démarcher avec la première école de commerce du monde. En réponse à cela, les corsaires du Web ont directement dévoilé la liste, cette liste que tout le monde attendait.

Streams, média étudiant INDÉPENDANT a choisi de ne pas partager cette liste. Libre à vous d’aller la consulter, ou non.

 

 

Laisser un commentaire