9 infos pour briller à l’ESCP

  1. Pendant la 1ère guerre mondiale, l’école a été transformée en hôpital

De 1914 à 1918, l’école participe à l’effort de guerre et se convertit en hôpital. Dès 1914, l’ensemble des locaux a été adapté pour accueillir jusqu’à 400 lits. Les étudiants ont donc dû déménager pour poursuivre leurs études dans les locaux d’HEC. Ce n’est qu’en 1917 qu’ils pourront retourner dans une partie seulement de l’école, l’aile gauche du bâtiment étant toujours réservée aux soldats blessés.

  1. L’école a changé beaucoup de fois de nom

L’école est fondée sous le nom d’École Spéciale de Commerce et d’Industrie. Par la suite, elle prend successivement le nom d’École Spéciale de Commerce, d’Ecole Supérieure Pratique de commerce et d’industrie de Paris et d’Ecole Supérieure de Commerce de Paris (ESCP).  Après la fusion avec l’EAP en 1998, l’ESCP devient ESCP-EAP. Puis ESCP Europe à partir de 2009, afin d’intégrer la dimension internationale de l’école. Enfin, à l’occasion de son bicentenaire, ESCP Europe devient ESCP Business School. De quoi en perdre plus d’un.

1819/1821 : Ecole Spéciale de commerce et d’industrie
1821/1852 : Ecole Spéciale de Commerce
1852/1905 : Ecole Supérieure Pratique de commerce et d’industrie de Paris
1905/1928 : Ecole Supérieure de Commerce de Paris
1928/1964 : Ecole Supérieure de Commerce et d’Administration des Entreprises de Paris (ESCAE)
1964/1969 : Ecole Supérieure de Commerce de Paris
1969/1980 : Groupe ESCP
1980/1999 : ESCP-EAP
1999 / 2019 : ESCP Europe
2019 /…. : ESCP BS

Quel sera le prochain à votre avis ?

  1. Les matières enseignées au XIXème siècle étaient en grande partie scientifiques

Comme dit précédemment, en 1819, on parle d’école de commerce mais aussi d’industrie. C’est pourquoi le programme comprend une partie exclusivement industrielle. On y retrouve des cours de géométrie, de mécanique, de dessin, de physique appliquée à l’industrie, de chimie minérale et organique et de technologie. Ainsi, l’école disposait d’un laboratoire de chimie et d’un cabinet de physique très complet. On est loin des cours de LV2 sur BlackBoard.

  1. Un prof ancien Premier Ministre

Eh oui ! À tout moment, JP Raffarin peut débarquer en 2310 alors que t’attends sagement ton prof. Bon après, tu te doutes bien qu’il ne vient pas pour un cours de compta en prémaster. Petit tip : si jamais tu veux le croiser, il faut que tu choisisses le cours Law Economics & Humanities.

  1. L’école a eu dans ses rangs la première étudiantE en grande école de commerce parisienne

Après le bac, Joëlle Le Vourc’h étudie deux ans à l’université Paris Descartes en pharmacie. Mais ça ne l’intéresse pas vraiment: elle aime le marketing (option enseignée dans son cursus) et est attirée par la société américaine. Le coût des universités aux Etats-Unis étant trop élevé, elle se décide alors à intégrer une business school en France. En 1970, elle devient donc la première étudiante femme à intégrer l’ESCP. En vrai, c’était pas top. Genre c’était la seule femme de la promo, ses profs lui disaient qu’elle prenait la place d’un garçon et elle avait pas le droit de faire du sport.

  1. En 1987, une liste 100% féminine se lance dans la campagne BDE

Dans la catégorie place des femmes à l’ESCP, on peut aussi mentionner la fameuse campagne BDE de 1987. L’idée part d’une coloc entièrement féminine qui veut casser les codes. La liste n’est pas élue, mais elle a le mérite d’avoir réussi à marquer les esprits. (Si le sujet t’intéresse, retrouve l’interview de Sophie Rufin, présidente de la liste).

  1. Un uniforme à la scep ?

Jusqu’en 1829, les élèves portaient l’épée, le tricorne, l’habit bleu avec pantalon à bande blanche, et leurs mouvements s’effectuaient au son du tambour. C’était plus l’armée quoi. A côté, tu ne peux pas te plaindre pour les masques et le gel.

  1. Le Quatter est à l’origine une liste BDE

Le Quatter a été fondé en 1996 par une liste BDE perdante qui voulait pimenter un peu la vie de l’école. Après plusieurs déménagements, le Quatter est définitivement installé dans ses locaux actuels dans le couloir des assos. Tu sais le couloir où toi, jeune préma, tu n’es jamais allé.

  1. Une étudiante Miss

Alors qu’elle était en dernière année à l’ESCP, Alice Querette a été élue Miss Île-de-France 2018. Elle a même représenté la région au concours Miss France 2019. A 4 ans près, tu avais une miss dans ta classe. Pas de bol.

2 réflexions au sujet de “9 infos pour briller à l’ESCP”

  1. En réalité, l’école a eu 10 noms différents :
    1819/1821 : Ecole Spéciale de commerce et d’industrie
    1821/1852 : Ecole Spéciale de Commerce
    1852/1905 : Ecole Supérieure Pratique de commerce et d’industrie de Paris
    1905/1928 : Ecole Supérieure de Commerce de Paris
    1928/1964 : Ecole Supérieure de Commerce et d’Administration des Entreprises de Paris (ESCAE)
    1964/1969 : Ecole Supérieure de Commerce de Paris
    1969/1980 : Groupe ESCP
    1980/1999 : ESCP-EAP
    1999 / 2009 : ESCP Europe
    2009/ … : ESCP

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.